14 Feb

Jean Louis Barrault

février 14, 2014

« Padilla, Cubain, Peintre : Trois raisons pour être  a ses côtés quand il se présente à paris. Je dois  avouer  mon faible  pour les peintres, car la peinture est essentiellement une aventure charnelle, comme le théâtre. Pour l’un comme l’autre, il s’agit avant tout de sensations. C’est par cette commune sensualité que notre fraternité s’établit. Cuba veut dire pour moi : ami. Depuis l’époque la plus fraîche de ma jeunesse j’ai approché le tempérament cubain : sensibilité, rythme, joie, curiosité, exaltation, appétit de vivre. »